Le jardinage est bon pour la santé à bien des égards

Le jardinage est bon pour la santé à bien des égards
4 (80%) 13 votes

La vie moderne a créé un fossé concret entre nous et le monde naturel, et beaucoup commencent à relier les points, reconnaissant qu’un lien avec la terre est important pour notre bien-être.

Les scientifiques ont également conclu que le jardinage procure un certain nombre d'avantages précieux pour la santé, allant du soulagement du stress à l'amélioration de la nutrition, de l'exercice et de la perte de poids. Comme indiqué dans une méta-analyse de 2017 sur 22 études:1

"Il est de plus en plus évident que le jardinage présente des avantages substantiels pour la santé humaine … Nous présentons ici les résultats d'une méta-analyse de recherches portant sur les effets du jardinage, y compris la thérapie horticole, sur la santé.

Nous avons effectué une recherche documentaire pour rassembler des études comparant les effets sur la santé des témoins (avant de participer à des travaux de jardinage ou non) et des groupes de traitement (après avoir participé à des travaux de jardinage ou de jardiniers)…

Les études ont rapporté un large éventail de résultats pour la santé, tels que des réductions de la dépression, de l'anxiété et de l'indice de masse corporelle, ainsi qu'une augmentation de la satisfaction à l'égard de la vie, de la qualité de la vie et du sens de la communauté.

Les estimations méta-analytiques ont montré un effet positif significatif du jardinage sur les résultats en matière de santé pour l'ensemble des études et des séries d'études de sous-groupes, tandis que la taille de l'effet variait entre huit sous-groupes.

Bien que le test d'Egger ait révélé la présence d'un biais de publication, les effets positifs du jardinage sont restés significatifs après ajustement pour cette analyse à l'aide d'une analyse de rognage et de remplissage. Cette étude a fourni des preuves solides des effets positifs du jardinage sur la santé. Une dose régulière de jardinage peut améliorer la santé publique. "

Le jardinage fournit un exercice précieux et peut améliorer la gestion du poids

Des chercheurs coréens ont confirmé que le jardinage était considéré comme un exercice d'intensité modérée à élevée pour les enfants.2 et les directives de 2008 sur l’activité physique pour les Américains des centres américains de contrôle et de prévention des maladies considèrent le jardinage comme une activité d'intensité modérée à élevée, avec des activités telles que creuser comme une activité de forte intensité.3

La deuxième édition de ces lignes directrices,4 publié en 2018, inclut également le "jardinage intensif" comme exemple d'activité de renforcement musculaire recommandée. En effet, comme le note le Poughkeepsie Journal:5

"Le fait de soulever et de transporter des sacs de 40 kg de paillis, de s'étendre dans des endroits difficiles d'accès pour désherber ou pousser une tondeuse à gazon, montre que le jardinage peut être un entraînement physique exigeant. Vous pouvez brûler des calories importantes en faisant des activités de jardinage …

Selon caloriecounter.com, une personne pesant 150 livres brûle environ 300 calories par heure de jardinage modéré. Voici le nombre de calories par heure que vous effectuez à l’extérieur pour effectuer les tâches faciles suivantes: épandage d’engrais ou de graminées 175, nettoyage général du jardin ou cueillette des fruits 2010 calories… compostage, ratissage et creusage de trous pour la transplantation… incinérer environ 100 calories par 15 minutes …"

Une autre tâche qui peut certainement transformer le jardinage en un exercice de haute intensité consiste à ajouter des amendements de sol tels que des copeaux de bois et / ou du biocharbon, qui sont tous deux utiles.

Le cas du jardinage comme exercice a également été démontré dans une étude de 2012,6,7 qui a révélé que ceux qui participent à des projets de jardinage communautaire ont un indice de masse corporelle considérablement inférieur à celui des non-jardiniers, ce qui suggère qu'un mode de vie actif se traduit par une meilleure gestion du poids.

Les jardiniers communautaires masculins étaient 62% moins susceptibles d'être en surpoids ou, tandis que les jardiniers femmes étaient 46% moins susceptibles d'avoir un surpoids par rapport à leurs voisins qui ne jardinaient pas.

Publicité


Soyez attentif à la mécanique de votre corps

Gardez toujours à l'esprit la mécanique corporelle appropriée lorsque vous jardinez, comme vous le feriez lors de tout autre exercice, car la flexion, la torsion et l'atteinte pourraient causer des blessures si vous êtes négligent. Assurez-vous donc de garder à l'esprit les considérations suivantes lorsque vous travaillez:

  • Maintenir pendant que vous travaillez. Cela aidera à absorber les chocs et permettra une répartition correcte du poids et une amplitude de mouvement optimale
  • Évitez de trop vous éloigner en gardant les objets et les surfaces de travail près de votre corps
  • Dans la mesure du possible, travaillez à hauteur de la taille, les coudes pliés et les bras confortablement à vos côtés.
  • Lors de la plantation ou du désherbage au niveau du sol, veillez à plier les genoux et à vous asseoir ou à vous agenouiller, plutôt que de vous pencher en avant, les jambes tendues. Sinon, utilisez un tabouret de jardinage

Le jardinage soulage la dépression et stimule le bonheur

Le jardinage peut aussi être une thérapie puissante contre l’anxiété. Bien souvent, la dépression est enracinée dans le sentiment d'être déconnectée de la nature et des autres êtres vivants, et donc de vous-même. Comme noté dans une étude8 évaluation de la gravité de la dépression chez 18 adultes au cours d'un programme horticole de 12 semaines:

"Les personnes cliniquement déprimées souffrent d'une altération de l'humeur et d'une distorsion cognitive… Le BDI moyen (Beck Depression Inventory)), le score a diminué de 9,7 points entre les tests précédents et a posteriori et était pertinent sur le plan clinique pour 72% des cas. Le score AFI (indice de fonction de l'attention) moyen a augmenté de 10,2 points d'un test à l'autre.

Le changement le plus important dans les scores BDI et AFI s'est produit au cours des premières semaines de l'intervention. La réduction des scores de BDI est restée significative et cliniquement pertinente au suivi à 3 mois).

La diminution de la gravité de la dépression au cours de l'intervention était fortement corrélée à la mesure dans laquelle les participants ont constaté qu'elle attirait leur attention. L'horticulture thérapeutique peut réduire la gravité de la dépression et améliorer la capacité d'attention perçue en attirant l'attention sans effort et en interrompant la rumination. "

Une enquête réalisée en 2013 par le magazine Gardeners World sur les effets positifs du jardinage sur l'humeur9 dans lesquels 80% des jardiniers ont déclaré être «heureux» et satisfaits de leur vie, contre 67% des non-jardiniers.

Ce sentiment de bien-être peut également avoir des conséquences plus profondes pour votre santé physique. Selon les recherches de Johns Hopkins,dix avoir un tempérament enjoué peut réduire considérablement vos risques de subir une crise cardiaque ou une mort subite cardiaque11 par exemple.

Les microbes du sol liés à la réduction du stress et à moins d'anxiété

Des chercheurs aux Pays-Bas ont constaté que le jardinage était une activité efficace pour soulager le stress.12 Au cours de leur procès, deux groupes de personnes ont été invités à effectuer une tâche stressante. On a ensuite demandé à un groupe de jardiner pendant une demi-heure et à l'autre groupe de lire à l'intérieur pendant la même durée.

Par la suite, le groupe de jardinage a signalé une plus grande amélioration de l’humeur. Les tests ont également révélé que les niveaux de cortisol, une hormone du stress, étaient moins élevés que ceux qui essayaient de se détendre en lisant calmement. Fait intéressant, d'autres recherches suggèrent que des micro-organismes bénéfiques dans le sol pourraient être, au moins en partie, responsables de ces effets.13 Selon CNN Health:14

"Christopher Lowry, Ph.D., … a injecté à des souris Mycobacterium vaccae, une bactérie inoffensive couramment trouvée dans le sol, et a découvert qu'elles augmentaient la libération et le métabolisme de la sérotonine dans des parties du cerveau qui contrôlent la fonction cognitive et l'humeur – un peu comme le font les antidépresseurs stimulant la sérotonine. "

L'étude15 cité par CNN a été publiée en 2007. Une étude de 201616 par Lowry, qui a montré que Mycobacterium vaccae favorise la résilience au stress, a été classé parmi les "10 principaux progrès et percées" de 2016 par la Fondation de recherche sur le cerveau et le comportement.17

Dans un troisième papier,18,19 publiée en 2018, l'équipe de Lowry a démontré que Mycobacterium vaccae atténue le stress et l'anxiété en ayant un effet anti-inflammatoire sur le cerveau.

Le jardinage lié à l'amélioration de la cognition et à la réduction du risque de démence

Les avantages neurologiques ne s'arrêtent pas là. La recherche montre également que le jardinage peut aider à améliorer la fonction cognitive en augmentant les facteurs de croissance nerveuse cérébrale. Comme indiqué dans cette étude récente, qui a impliqué 41 seniors sud-coréens:20

«Les sujets ont réalisé une activité d’activités de jardinage de faible intensité, d’une durée de 20 minutes, consistant à faire un potager. Les activités de jardinage consistaient en six activités: nettoyage d’une parcelle de jardin, creusage, fertilisation, ratissage, plantation / transplantation et arrosage.

Pour déterminer les effets des activités de jardinage sur les facteurs de croissance des nerfs cérébraux liés à la mémoire, des échantillons de sang ont été prélevés deux fois sur chaque sujet avant et après l'activité de jardinage par des infirmières professionnelles.

Les niveaux de facteurs de croissance nerveuse cérébrale, y compris le facteur neurotrophique dérivé du cerveau (BDNF), le facteur de croissance endothélial vasculaire (VEGF) et le facteur de croissance dérivé des plaquettes (PDGF), ont été analysés.

Les niveaux de BDNF et de PDGF étaient significativement augmentés après l'activité de jardinage. Cette étude a révélé un avantage potentiel des activités de jardinage pour la fonction cognitive chez les personnes âgées. "

Études21 suggèrent également que le jardinage peut profiter aux personnes atteintes de démence. Une étude,22 par exemple, ils ont conclu que "les interventions axées sur le jardinage peuvent… être un moyen efficace de promouvoir la citoyenneté sociale et l'expression de l'individualité et de la prise en charge de la démence".

Le jardinage est un excellent moyen d'améliorer votre nutrition

Enfin et surtout, garder un jardin peut aussi améliorer votre santé en vous fournissant des aliments frais, non contaminés et riches en nutriments. Cela vous aidera également à réduire votre facture d'épicerie. constitue également une étape importante dans la construction d’un système alimentaire plus durable.

En fait, j’encourage tout le monde à créer un "" comme étape proactive pour réparer notre système alimentaire défaillant et améliorer votre santé. Ils portent le nom de Victory Gardens parce que pendant les deux guerres mondiales, 40% des produits cultivés aux États-Unis provenaient de la cour de leur peuple. Je crois qu’il est possible de catalyser un mouvement similaire aujourd’hui, mais dans un but différent.

La nouvelle réalité est qu’il est très difficile pour la plupart des gens d’obtenir des aliments riches en nutriments de haute qualité à moins de les cultiver vous-même. Les jardins urbains jouent également un rôle clé dans les économies d'énergie, la protection de la qualité de l'eau et du sol arable, la promotion de la biodiversité et l'embellissement des communautés densément peuplées.

Juste avant de vous en rendre compte, de grandes portions de vos repas pourraient venir directement des vôtres. Je vous recommande de vous mouiller les pieds, car ils font partie des aliments les plus nutritifs que vous puissiez cultiver, nécessitent très peu d'espace et peuvent être cultivés à l'intérieur, toute l'année.

Vous pouvez les utiliser en salade, en complément ou à la place des salades, ou les ajouter à un jus de légumes ou à un smoothie. Les becs de tournesol vous donneront le plus de volume pour votre travail et, à mon avis, auront le meilleur goût.

Pour en savoir plus sur le jardinage, consultez mon "." Voir aussi "" pour des conseils de base sur le jardinage, des conseils pour connaître vos lois de zonage et d’autres ressources précieuses pour le jardinier urbain.

N'oubliez pas que le jardinage peut être la clé d'une santé mentale améliorée, d'un soulagement du stress et d'un exercice indispensable dans un monde où la plupart d'entre nous passons nos journées assis devant des ordinateurs dans des pièces éclairées artificiellement.

Personnellement, je tire la majorité de ma nourriture de mon propre jardin ces jours-ci. C'est un des grands plaisirs de la vie de pouvoir passer la porte de votre maison et de choisir des aliments frais de haute qualité pour votre repas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *